Claire Rieussec Comédienne

Claire Rieussec Comédienne
Claire Rieussec Comédienne

Après une Maîtrise puis un D.E.A. Arts et Spectacles, à l’Institut d’études théâtrales- Paris-III, Claire Rieussec est l’assistante de l’auteur et metteur en scène Daniel Lemahieu.
En 1989, elle fonde sa première compagnie Le théâtre échappé et met en scène à Paris « Une Année sans été » de Catherine Anne au Petit Théâtre Monceau et ses propres textes « Espèce de femme ! » et « Shabat Goy, tombé des nues » à l’Hôpital Ephémère et au Théâtre de Ménilmontant.
Elle développe une passion de l’écriture contemporaine et un savoir –faire dans l’adaptation pour la scène de textes non théâtraux.
En tant qu’artiste dramatique, Claire Rieussec a acquis de nombreuses techniques théâtrales, notamment le masque pendant dix ans en tournée nationale et internationale avec le Groupe Démons & Merveilles, le clown avec Alain Gautré,
les ombres chinoises avec La Compagnie La Fille du Vent.
Elle adapte au théâtre plusieurs livres dont le roman d’Amélie Nothomb « Métaphysique des tubes », spectacle dans lequel elle joue plus de cinquante représentations de Perpignan à Lorient, en passant par Figeac ou Nantes, également celui de Blandine Le Callet « Pièce Montée », comédie à succès qui continue de tourner notamment en Pays de la Loire
après des années dans toute la France, et dans laquelle elle interprète plusieurs personnages, avec ses collègues de la Compagnie Spectabilis.
Avec des comédiennes mancelles, elle fonde la Compagnie à trois branches afin de mener des projets indépendants.
Elle crée un solo clownesque et féministe « Le sourire de l’alarme par Grace Ducoin ». Ce spectacle est subventionné par le Centre National des Arts de la Rue d’Angers, elle le joue du Mans à Grenoble, en passant par Nantes, Angers et Toulouse.
Arrivée à Toulouse en 2012, elle fait naître avec des musiciens la Compagnie à trois branches d’Oc et invente des spectacles où la musique joue un vrai personnage, comme dans le duo « L’Homme semence » d’après le récit de Violette Ailhaud avec
le contrebassiste Lina Lamont. Cet opus est joué à Toulouse, Nantes, Angers, Le Mans, dans le Tarn et dans les Alpes de Haute Provence.
En 2015, elle adapte pour la scène un texte d’Elisabeth Emily dont le titre au théâtre est « Clandestin, voyage en autisme(s) ». Elle est également comédienne dans cette création soutenue par la Fondation Mécène & Loire, la Région des Pays de la Loire, le Conseil Général du Maine-et-Loire, la Spedidam, la Banque Populaire, la MAIF et la M.G.E.N. Ce
spectacle continue de bouleverser de nombreux spectateurs des Pays de la Loire et bientôt à Toulouse.
La même année, elle crée avec Fabrice Guérin, metteur en scène toulousain, et Anne-Cécile Donadio, pianiste, un spectacle théâtral et musical jeune public « La sculpture amoureuse ou la boîte à joujoux » sur la musique de Claude Debussy. Ce
spectacle est subventionné par la Ville de Toulouse et soutenu par le Conservatoire de Toulouse.
Avec la comédienne Dominique Bru, elle crée le duo « Shoots d’actrices », divertissement résolument humoristique, tissage d’improvisations et de saynètes cultes, émaillé de chansons, mis en scène par Olracnaig Aciparaic ; les premières
représentations présagent des jours heureux.
Elle continue de jouer avec plusieurs compagnies aussi bien en régions toulousaine et bordelaise qu’en Pays de la Loire (Théâtre sur Mesure, CCédille, Lez ‘Arts bleus, la Compagnie des jours heureux, Pour Ma Pomme).